L'Elégant

Auteur : Albert Simonin

Editeur : Gallimard

Date de parution : 1973

Couverture de "l'Elégant"

Ce que j'en pense : Alfred Toulet, ça vous dis quelque chose ? Ben non ! Et si je vous dis Frédo l'Elégant ?! Ah mais bon sang !!! Et oui ! Il s'agit bel et bien du "dandy au colt", un condensé sur patte des pétardiers genre Max le menteur présent dans la totalité des romans du grand Albert. On est loin de l'après guerre et de l'ambiance marloux / poulets d'un "touchez pas au grisbi !". Bien que l'on retrouve tout ce qui fait un "Simonin" (truands hauts en couleur, flics retors et petites pépées !), le récit est teinté d'une douce nostalgie poétique, reflet d'une période à jamais disparue. Un régal!

L'histoire : Apparemment brisé par 20 ans de centrale pour un braquage qui a tourné en eau de boudin, Frédo l'Elégant, une légende de la pègre des deux guerres, sort enfin de cabane. Terminé la période des voyous pleins de panache, au pilon le code d'honneur du Mitan... Frédo va avoir fort à faire pour redevenir une épée respectée dans un monde où il n'a plus sa place. Pourtant, il dispose d'une motivation sur laquelle les ans n'ont pas eu de prise : retrouver les salopards qui l'ont fait tomber il y a vingt piges et affurer sa part du butin d'un milliard de centimes. A soixante carats et des brouettes, il fallait au moins ça pour que le vieux cheval reparte en croisade !

A noter : "L'Elégant" n'a, à priori, pas été réédité depuis 1973. Pour les chineurs, il peut être dégotté à des tarifs prohibitifs chez les bouquinistes, pour les autres, essayez de le commander via des organismes comme la Fnac ou Extrapole. Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas car pour les amateurs du genre, le bouquin vaut le détour et achève une grande saga.

Signature

Retour...