Le Dobermann et les rastas

Auteur : Joël Houssin

Collection : Spéciale-Police

Éditeur : Fleuve Noir

Date de parution : Septembre 1981

N° 1671 (collection Spéciale-Police)
5ème tome de la saga "le Dobermann"

Tome 5 : Le Dobermann et les rastas

Résumé de l'auteur :
Ils venaient de la Jamaïque.
Ils s'appelaient :
    Zombie Garwin, leur chef momifié.
    Joe Apachee, le vicelard obèse.
    Le Scorpion, le tueur albinos.
    Eddy Stone, le dandy rouleur.
    Millie Shiela, leur petite sœur.
Ils étaient partis pour fuir l'enfer de Kingston.
Ils étaient venus pour fumer, boire et jouer du reggae.
Ils mirent Paris à feu et à sang.

Commentaires :
Un de mes épisodes préférés même si le Dob est un peu en retrait de la scène au profit de Christini et ses hommes. Maintenant, la collection est vraiment architecturée comme un comics de super-héros : vilains pas croyables, équipes composées de fous furieux de part et d'autre. Avec une petite différence : il ne faut s'attacher ni aux bons (si tenté qu'on en trouve !), ni aux méchants car lorsqu'un personnage morfle, c'est pas pour rire ! Peu de chances de le retrouver trois épisodes plus tard avec un plan machiavélique destiné à parachever sa vengeance. Sauf exception...

Morceau choisi :
(Christini en pétard après ses hommes suite à une opération pour le moins foireuse...)
_ Ce Corse, c'est une engeance, un fléau, une épidémie ! gronda Christini. Pendant six mois, il n'a pas quitté ses charentaises, ne sortant de chez lui que pour acheter des poireaux et du lait, et en deux jours, il a provoqué trois morts. Ca fait cher de l'heure, j'trouve ! Et c'branque de Silverberg, l'as du volant, il s'est fait semer comme un débutant. Six mois qu'il planque sur Péri, et à la première occasion sérieuse, il lui file entre les pattes. Quand j'pense que je me suis démené comme un beau diable pour lui faire obtenir une charrette de compétition. Même un solex, il pourrait pas l'suivre, ce gommeux ! J'vais le coller à la surveillance des p'tites vieilles, ça va pas tarder. Et vous deux, là, tas de nouilles, vous vous traînez à mes pompes comme des boulets ! Ah ! C'est du chouette l'Anti-gang ! Qu'est-ce que vous allez coller sur vos rapports, hein ? Six mois de boulot pour un résultat nul. Boum ! Voyez la caisse ! J'vous l'annonce, ça va valser cher. J'en connais des qui vont se retrouver à la circulation, du coté de  Nœud-les-Mines !
Les trois policiers sortirent de l'immeuble. Christini respira un grand coup et se tourna vers ses inspecteurs.
_ Qu'est-ce qu'il y a ? Vous êtes tout pâles.
_ Où c'est, Nœud-les-Mines ? demanda Baumann.