La Malédiction des Cabinets

Il importe tout d'abord de planter le décors: Vous avez rendez-vous avec une créature de rêve dans un petit restau' sympa. La soirée s'annonce bien : la belle est superbe, vous êtes spirituel. En deux mots, tout baigne! Pourtant, au détour de la conversation, vous sentez poindre le gaz assassin, la perlouze qui tue, le gargouillement olfactif. Bref, va falloir y aller et pas dans dix plombes sans quoi, vous ne répondez de rien !

1) Comment s'éclipser sans passer pour une fosse septique sur patte ?

En effet, il s'agit de la jouer fine. Pas de "Je vais me laver les mains!" ou "je me repoudre le nez!" sous peine de voir la belle se poser des questions sur votre santé mentale ou votre libido. Évitez si possible le goguenard "les chiottes c'est comme l'armée... quand faut y aller, faut y aller!" plus facile à replacer à moitié cuit avec les copains que pendant un dîner amoureux. Vous pouvez tenter "le coup de téléphone impératif" encore que vous risquez de casser l'ambiance, la belle pouvant se vexer à l'idée d'être reléguée au second
Retour...

plan des priorités. A vrai dire, la solution est dans la simplicité ! Un "tu m'excuse, j'en ai pour quelques minutes !" permettra de s'éclipser sans s'emberlificoter les pinceaux. Vu où on va se rendre dans deux minutes, pas la peine de faire du préemptif en se mettant dans la merde trop tôt !

2) Les toilettes sont libres !

Autant l'endroit est classe pour casser la graine, autant l'ambiance est sirupeuse et adaptée, autant les "gogues" sont craspouilles ! A croire qu'un vicieux a pris un malin plaisir à viser autour de la cuvette pour finalement essuyer un gland moelleux et visqueux sur la lunette ! Manque plus que des décos "Néo Art" à la crotte sur les murs et ce sera complet ! Pour l'odeur, Bonjour ! Soit une portée de rat a été enterrée sous le carrelage douteux, soit un bataillon de rouquines malades est passé il y a deux minutes ! Quoi qu'il en soit, va falloir s'organiser parce que ça commence à pousser grave au portillon ! En plus, une grosse crado a balancé sa couche menstruelle à
coté de la poubelle judicieusement prévue à cet effet !!! Encore une qui ne sera jamais basketteuse !!! D'abord qu'est venue faire cette femelle
vers Page 2